LMAP

Gérard César : « L’assurance aléa, clé de voûte de la loi de modernisation agricole »

08.02.2010 - 15:24
-
(HP)
-
Le sénateur de la Gironde, rapporteur de la loi de modernisation agricole à la chambre haute, fait de l’assurance agricole le pivot de la future loi de modernisation agricole. « Ce n’est pas la peine de faire une loi si elle ne met pas en route l’assurance aléa » insiste-t-il, répondant aux questions d’Agra Presse. Le sénateur, qui commence tout juste ses auditions, reste relativement prudent sur certains points. Mais il est également convaincu que les interprofessions – sur le pluralisme desquelles « il n’est pas opposé » – doivent avoir un pouvoir renforcé.
Plus de 70 auditions. C’est ce que prévoit Gérard César, sénateur apparenté UMP de la Gironde, nommé rapporteur du projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche (LMAP). Ce sera donc un travail à temps plein, en attendant le passage en 1re lecture au Sénat au mois de mai. S’il se dit relativement « ouvert » sur plusieurs points de la loi, Gérard César est en revanche inflexible sur une question : « L’assurance aléa doit être la clé de voûte de la loi de modernisation agricole ».