Poulet chloré

Hostilité à une réouverture rapide de l’UE au poulet américain

La France, soutenue par la plupart des pays membres de l’UE, a tenu à faire part, lors du Conseil agricole le 14 avril à Luxembourg, de sa « préoccupation concernant le projet d’autorisation par la Commission européenne de la décontamination chimique des viandes fraîches », qui permettrait l’importation de poulet américain ayant fait l’objet de ce traitement.

Malgré les messages rassurants de la commissaire européenne à la santé, Androula Vassilliou, quant à la difficulté de rouvrir rapidement les frontières de l’UE au poulet chloré américain, la France a rappelé, à Luxembourg le 14 avril, que les récents avis scientifiques « n’ont pas permis de lever toutes les incertitudes » sur la dangerosité de ces traitements chimiques.