Insuffisant, selon France Nature Environnement

29.08.2011 - 09:40
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

«La mesure de diversification des assolements proposée (minimum trois cultures), est nettement insuffisante », estime l'association France Nature Environnement (FNE), commentant le projet de Bruxelles. Elle demande « un minimum de quatre cultures dont la principale n'excède pas 50 % des terres cultivées ». Elle considère de plus que « les 5 % d'espaces de régulation écologiques (haies, mares, etc.) sur les exploitations sont là aussi un minimum, et ne seront acceptables que s'ils correspondent effectivement à 5 % de la surface ».