Jair Bolsonaro cantonne le soutien des petits exploitants aux labels

27.03.2020 - 08:00
-
Par notre correspondant en Amérique latine, Marc-Henry André
-
Dans un entretien accordé à Agra Presse le 19 février, le secrétaire d’État à l’Agriculture familiale, Fernando Schwanke, explique que le gouvernement brésilien met l’accent sur un label Agriculture familiale et le système des IGP et des AOP pour soutenir le revenu des petits paysans. Ces programmes sont préférés à la politique d’achats publics privilégiant les exploitations de petite taille, que le gouvernement ne souhaite plus soutenir. Pour Fernando Schwanke, « les petits exploitants ne doivent pas être aidés par l’État, ni être coupés des circuits commerciaux de l’agro-industrie comme ce fut le cas sous les mandats de Lula da Silva et Dilma Roussef ».

Le président Jair Bolsonaro compte sur les labels pour améliorer le revenu des 3,7 millions de paysans actifs recensés au Brésil, selon l’Institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE).