Oléagineux

La Chine refuse du soja brésilien

Prétextant des problèmes sanitaires, la Chine a refusé le 16 juin de prendre livraison d’une cargaison de graines de soja arrivée du Brésil, portant à cinq le nombre de cargos rejetés depuis le 19 mai. Certains opérateurs soupçonnent le gouvernement chinois d’aider les triturateurs en rejetant les graines de soja achetées il y a deux mois au plus haut du marché.

Pékin a interdit de livraison de 23 fournisseurs, dont les filiales brésiliennes d’ADM, Cargill et Dreyfus, en raison d’un fongicide présent en trop grande quantité dans les cargaisons. Ce fongicide, le Carboxine, est utilisé pour combattre le phomopsis et la fonte des semis. Mais Wilmar, société basée à Hong Kong, qui est liée au gouvernement chinois, resterait autorisée à importer du soja brésilien en Chine.

Mots-clés