Prix

La FAO et l’OCDE prévoient un ralentissement de la hausse

Dans leur dernier rapport sur les perspectives agricoles mondiales pour 2008-2017, la FAO et l’OCDE envisagent un retour des prix mondiaux à des niveaux plus bas qu’aujourd’hui. Ils resteront cependant plus élevés que ces dix dernières années.

«Nous ne nous attendons pas à ce que les niveaux des prix actuels se maintiennent », a annoncé Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique), le 29 mai. Il intervenait dans le cadre de la conférence de presse de présentation des « Perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO 2008-2017 » qui s’est déroulée à Paris. Ce rapport annuel se veut plus clair et plus détaillé que la version de 2007.

Mots-clés