Libre-échange

La filière agroalimentaire de l'UE craint un désavantage sur le marché japonais

11.05.2015 - 08:00
-
(FXS)
-
Alors que Bruxelles et Tokyo viennent de tenir un nouveau cycle de négociations de libre-échange, la filière agroalimentaire de l'UE avertit qu'un retard dans ces pourparlers par rapport à ceux du Partenariat transpacifique la placerait dans une situation désavantageuse sur le marché japonais.

Le 10e cycle de pourparlers pour un accord de libre-échange entre l'UE et le Japon, qui s'est tenu du 22 au 29 avril à Tokyo, a permis, selon la Commission européenne, d'avancer dans le processus de consolidation des textes de négociation. La plupart des sujets ont été couverts lors de ces discussions, notamment les droits de douane, les droits de propriété intellectuelle, y compris la protection des indications géographiques, et les questions sanitaires et phytosanitaires.

Mots-clés