Elections

La FNSEA s’inquiète de la montée du vote extrême en France

« Le vote des citoyens qui se sentent oubliés », comme les qualifie Xavier Beulin, président de la FNSEA, a favorisé les extrêmes lors du premier tour de l’élection présidentielle en France. Un constat réalisé lors d’une conférence de presse à Paris le 25 avril au siège de la FNSEA. Cette situation inquiète le syndicat agricole, qui n’adhère pas au sentiment antieuropéen de ces partis aux extrémités de l’échiquier politique.
«Un électeur sur trois s’est tourné vers les extrêmes lors du premier tour de l’élection présidentielle », déclarait Xavier Beulin, président de la FNSEA, à l’occasion d’une conférence de presse à Paris le 25 avril. Si le monde rural a porté ce type de vote, les agriculteurs n’en sont pas les seuls responsables.

Un vote rural extrême de contestation