La France veut « réguler les prix », pas les « encadrer »

Bruno Le Maire, le ministre français de l’agriculture, a affirmé, le 17 mai à Bruxelles, avoir reçu le soutien de « tous les Etats membres » de l’UE pour le plan d’action sur la volatilité des prix envisagé par Paris dans le cadre de sa présidence du G20. Il devait participer les 19 et 20 mai à une réunion avec ses homologues des autres membres du G20 organisée à Buenos Aires par l’Argentine.
La France « ne veut pas encadrer les prix, seulement les réguler », a déclaré M.