Conseil agricole

La présidence tchèque confirme ses priorités

Poursuite du débat sur l’avenir de la Pac après 2013, sans pour autant « préjuger le débat budgétaire » qui doit être lancé cette année, qualité des denrées alimentaires, soutien des zones rurales les moins favorisées, simplification de la réglementation : le ministre tchèque de l’agriculture, Petr Gandalovic, a confirmé le 19 janvier à Bruxelles les priorités de sa présidence du Conseil de l’UE pour le premier semestre.

L’avenir de la Pac, en particulier le système des paiements directs, sera le thème principal de la réunion informelle des ministres de l’agriculture prévue du 31 mai au 2 juin à Brdo, a confirmé Petr Gandalovic lors du premier Conseil agricole sous sa présidence.

Autre dossier prioritaire pour lui : la politique de qualité, objet d’une consultation lancée en octobre dernier par la Commission européenne. Celle-ci soumettra des orientations en mai prochain, en tenant compte également des résultats d’une conférence sur ce thème organisée les 12 et 13 mars à Prague.