Schmallenberg

La Russie pourrait lever en partie son embargo sur les animaux vivants

Les services vétérinaires russes ont annoncé que l’interdiction d’importation d’animaux vivants en provenance de l’Union européenne à cause de virus de Schmallenberg pourrait être en partie levée. Le Danemark et l’Espagne pourraient voir leurs exportations reprendre. De son côté, le Bélarus a décidé de suspendre les importations de bétail vivant (porcs, bovins, ovins) européen.
La Russie pourrait en partie lever l’embargo imposé sur les importations d’animaux vivants et de matériel génétique en provenance de l’UE européenne du fait de l’épizootie de virus de Schmallenberg (1). En effet, le Danemark et l’Espagne pourraient voir leurs expéditions d’animaux vivants vers la Russie de nouveau autorisées. « On va reprendre les importations, mais pas de tout le monde », a en effet annoncé le chef de l’agence fédérale russe de contrôle vétérinaire, Sergueï Dankvert.
Mots-clés