Etats-Unis/Corée du Sud

Le bœuf américain provoque une crise à Séoul

Le gouvernement sud-coréen, sous le feu des critiques après avoir avalisé la reprise des importations de bœuf américain, a présenté le 10 juin sa démission au président Lee Myung-Bak, qui pourrait accepter de remplacer quatre ou cinq membres de l’équipe du Premier ministre Han Seung-Soo.

Des dizaines de milliers de manifestants se sont élevés ces dernières semaines contre la décision prise en avril par Séoul de renouer avec les importations de bœuf américain sous embargo intermittent depuis 2003. Ils reprochent notamment aux autorités d’avoir fait fi des inquiétudes sanitaires liées aux risques de la maladie de la vache folle. Ces rassemblements ont parfois pris un tour violent. Un militant a succombé le 9 juin à ses blessures, deux semaines après avoir tenté de s’immoler par le feu pour protester contre la décision de Séoul.