Le Brésil défend l’agro-négoce sur les terres indigènes

25.01.2019 - 08:00
-
Mathieu ROBERT
-

La ministre de l’Agriculture du Brésil, Tereza Cristina da Costa, a défendu le 18 janvier l’idée du président Jair Bolsonaro de développer l’agro-négoce sur les terres indigènes, assurant que Brasilia voulait protéger l’Amazonie et dénonçant "l’hystérie" autour de cette question. "Je suis favorable" au développement de l’agro-négoce sur les terres indigènes, "mais il faut modifier la loi", a dit la ministre, expliquant que dans certaines régions du Brésil, la politique de préservation avait laissé de côté le développement des populations.

Mots-clés