Commerce international

Le conflit de la tomate avec le Maroc pas tout-à-fait enterré

07.07.2014 - 08:00
-
(FXS)
-
Malgré le compromis intervenu entre Bruxelles et Rabat, l'interprofession marocaine compte attaquer en justice le système européen d'importation de fruits et légumes applicable en octobre prochain, qui touchera notamment le secteur de la tomate. Les organisations agricoles de l'UE espèrent, de leur côté, que ce nouveau régime « garantira la fin des fraudes ».

Le ministre marocain de l'agriculture, Aziz Akhennouch, s'est félicité le 26 juin, lors d'une réunion du gouvernement, de l'accord sur le nouveau régime communautaire de dédouanement des fruits et légumes annoncé le 20 juin par la Commission européenne (1). Basé sur une « proposition du ministère », ce compromis est « une solution équilibrée » qui préserve « les intérêts et acquis des exportateurs agricoles marocains », a-t-il assuré.

Annonce d'une plainte devant la justice européenne