UE/ACP

Le dossier de la banane en suspens

Engagée dans des négociations commerciales tendues avec ses partenaires ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), l’UE a fait le 15 mai un geste en leur proposant l’accès illimité à son marché, malgré les réticences de certains Etats membres concernant la banane.

A une semaine d’un Conseil des ministres conjoint qui doit faire le point sur les négociations des accords de partenariat économique entre les Vingt-sept et les 77 pays ACP, les ministres du développement de l’UE ont approuvé la proposition de la Commission européenne visant à supprimer tous les droits de douanes et quotas restants sur les importations en provenance de ces pays, à l’exception de l’Afrique du Sud. La Commission avait malgré tout introduit une période de transition pour deux produits jugés sensibles, le riz et le sucre.