Production alimentaire

Le nécessaire doublement de la production d’ici 2050 est « très incertain »

Le nécessaire doublement de la production alimentaire mondiale d’ici 2050 est « très incertain » en raison de l’extension limitée des surfaces cultivables et d’une amélioration des rendements plus difficile à atteindre que dans les années 1960. Telle est la conclusion d’un rapport sur le thème « Nourrir le monde en 2050 », présenté le 4 février par l’Académie d’agriculture.

Le doublement de la production alimentaire mondiale d’ici 2050, nécessaire pour faire face à l’augmentation de la population et de la consommation de viande, est « très incertain ». Cela en raison des limites au défrichage de nouvelles terres et de freins à l’augmentation des rendements, qui n’existaient pas lors de la « révolution verte » des années 1960 en Inde notamment. C’est ce qui ressort du rapport sur le thème « Nourrir le monde en 2050 », présenté le 4 février par l’Académie d’agriculture. Ce rapport examine les « voies et moyens pour accroître la production agricole mondiale.