Négociations de libre-échange UE/États-Unis

Le Parlement européen fixe ses « lignes rouges »

Importations de produits agricoles sensibles, protection des indications géographiques, OGM, clonage... : le Parlement européen fixe les limites que la Commission de Bruxelles doit, selon lui, respecter dans les négociations de libre-échange avec les États-Unis.

Le Parlement européen a adopté le 8 juillet à Strasbourg, par 436 voix contre 241 et 32 abstentions, ses recommandations à la Commission européenne pour les négociations de l'accord de libre-échange avec les États-Unis, demandant notamment un traitement spécial pour les importations dans l'UE de produits agricoles sensibles et une « protection renforcée » des indications géographiques.