Le programme 4 pour 1000 signé par près de cent États et organisations

Le lancement officiel du programme 4 pour 1000 au Bourget, le 1er décembre, a permis à près de cent États et organisations de signer pour ce programme en faveur du stockage de carbone dans les sols. Reste à convaincre quelques grands pays agricoles : États-Unis, Brésil, Argentine.

Le lancement officiel du programme 4 pour 1000 au Bourget, le 1er décembre, a permis à près de cent États et organisations de signer pour ce programme en faveur du stockage de carbone dans les sols. Selon les scientifiques, l’augmentation annuelle de 0,4 % de la séquestration du carbone dans les sols permettrait, à l’horizon 2030, la compensation totale des gaz à effets de serre produits par la planète. Le succès de la démarche est sans appel. En particulier, des pays où l’agriculture est fortement émettrice. C’est le cas notamment de la Nouvelle-Zélande.