Dépenses agricoles

Les auditeurs européens recommandent une réforme de l’apurement des comptes

Les organismes payeurs des Etats membres versent chaque année, au nom de la Commission de Bruxelles, quelque 54 milliards d’euros au titre des dépenses agricoles de l’UE. Ces transferts font ensuite l’objet d’une procédure d’apurement dont la Cour des comptes européenne vient, dans un rapport spécial publié le 29 octobre, de recommander l’examen complet et une réforme.
La gestion des dépenses agricoles est partagée, le plus souvent, entre les Etats membres et la Commission européenne : l’aide est versée aux producteurs par les autorités nationales désignées, à savoir les organismes payeurs, à qui elle est ensuite remboursée par Bruxelles.