Fonds agricole européen

Les États membres préoccupés par la lourdeur des contrôles

14.07.2014 - 08:00
-
(FXS)
-
Le risque d'erreurs dans la gestion des paiements directs pourrait augmenter avec la nouvelle Pac, reconnaît Bruxelles, les États membres étant, pour leur part, préoccupés par la charge administrative et financière des contrôles.

LA Commission européenne a présenté pour la première fois le 7 juillet au Comité spécial agricole (CSA) deux rapports sur les causes d'erreurs dans la gestion des paiements directs, ainsi que des mesures de marché et des dispositions pour les régions ultrapériphériques de l'UE (Posei) et la promotion. Elle reconnaît que, compte tenu des flexibilités introduites dans la Pac réformée et des règles diverses qui s'appliqueront, le risque d'erreurs pourrait d'augmenter.

Un coût parfois exhorbitant