Aide au développement

Les Etats-Unis veulent « nourrir le futur »

L’agence américaine d’aide au développement (USAID) a présenté le 21 mai un plan, baptisé « Nourrir le futur » pour combattre la faim et promouvoir la sécurité dans le monde en investissant dans l’agriculture des pays en développement. Les Etats-Unis y contribueront pour un montant d’au moins 3,3 milliards d’euros de dollars sur trois ans afin de soutenir notamment des projets en Afrique.
«Avec les investissements apportés par d’autres pays partenaires, nous pensons que nous parviendrons à relever de 10 % les revenus de 40 millions de personnes sur dix ans », a explique le directeur de l’USAID, Rajiv Shah. « Nous espérons que nous toucherons 25 millions d’enfants par des programmes alimentaires », a-t-il encore indiqué.
Mots-clés