Les pratiques agricoles en cause jusque dans une zone Natura 2000

17.07.2020 - 08:00
-
IL
-

Dans une étude conduite dans la péninsule ibérique et publiée le 9 juillet dans la revue Biological Conservation, des chercheurs montrent qu’entre 2010 et 2020, des changements de pratiques agricoles ont entraîné des pertes de 3 500 hectares d’habitat par an pour la grande outarde (oiseau terrestre) au cœur des Zones sous protection spéciales (ZPS) des sites Natura 2000 de la péninsule ibérique. Ces dernières, rappellent les chercheurs, abritent pourtant 30 % environ de la population mondiale de cette espèce.

Mots-clés