Réforme de la Pac

Les Vingt-sept partagés sur les mesures de marché et l’organisation des producteurs

30.01.2012 - 20:06
-
(FXS)
-
Poursuivant leurs échanges de vues sur les propositions de réforme de la Pac, les ministres de l’agriculture de l’UE ont reconnu – dans l’ensemble – l’importance des instruments pour faire face aux crises de marché, mais se sont montrés divisés sur la nécessité d’outils supplémentaires ou d’un report de certaines échéances dans les secteurs du sucre et du vin. Les Vingt-sept ont soutenu par ailleurs l’objectif d’un renforcement des pouvoirs des agriculteurs au sein de la chaîne alimentaire, mais ont exprimé des points de vue divergents sur le niveau d’ambition des dispositions à prendre en la matière.
La ministre danoise, Mette Gjerskov, qui a pris en main la présidence du Conseil agricole de l’UE, avait décidé de consacrer, le 23 janvier à Bruxelles, l’échange de vues des Vingt-sept sur la réforme de la Pac à l’organisation commune de marché, plus précisément aux mesures exceptionnelles proposées par la Commission européenne pour répondre aux crises et aux dispositions préconisées pour améliorer le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.