UE/Sud de la Méditerranée

L’Europe préconise un nouveau partenariat avec le sud de la Méditerranée

Saluant, « de manière générale », les suggestions de la Commission de Bruxelles, le sommet européen est favorable à un « nouveau partenariat » avec les pays du sud de la Méditerranée. Un partenariat fondé, entre autres, sur « un accès au marché plus large ».
A l’issue d’une réunion extraordinaire consacrée à l’évolution de la situation en Libye et dans le « voisinage méridional » de l’UE (Tunisie, Egypte), les chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-sept ont adopté, le 11 mars à Bruxelles, une déclaration soulignant que « les progrès accomplis par nos partenaires sur la voie du changement détermineront le soutien que leur apportera l’UE ».
« Les programmes de partenariat et d’assistance en cours seront rapidement réexaminés (...) afin de mieux cibler les besoins actuels », précise le sommet européen qui, pour