Libre-échange : l’UE et le Mercosur vont s’attaquer aux produits agricoles sensibles

La prochaine session des négociations de libre-échange entre l’UE et le Mercosur aura lieu début octobre, mais les deux parties feront le point en septembre sur les offres d’accès au marché, question particulièrement délicate s’agissant des produits agricoles.

Des inquiétudes ont de nouveau été exprimées lors du Conseil agricole de l’UE, le 18 juillet, notamment par la Pologne, l’Irlande, la Belgique, la France, la Grèce et l’Autriche, à propos du sort qui pourrait être réservé aux secteurs les plus sensibles – bœuf, sucre, éthanol, vin, respect du bien-être animal – dans les négociations de libre-échange entre l’UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay).