L’UE et la Nouvelle-Zélande « impatientes » de lancer des négociations de libre-échange

13.01.2017 - 08:00
-
FXS
-
Bruxelles et Wellington veulent se lancer rapidement, cette année, dans des négociations pour la conclusion d’un accord de libre-échange. Une perspective qui, dans les conditions actuelles de concurrence, inquiète sérieusement l’industrie laitière européenne.

L’UE et la Nouvelle-Zélande ont confirmé leur intention de lancer des négociations de libre-échange « dès que possible » cette année, a confirmé le nouveau premier ministre néo-zélandais, Bill English, à l’occasion d’entretiens, le 10 janvier à Bruxelles, avec les présidents de la Commission européenne et du Conseil européen, Jean-Claude Juncker et Donald Tusk.

De tels pourparlers pour la conclusion d’accords commerciaux doivent être ouverts en 2017 par l’Union avec la Nouvelle-Zélande et aussi l’Australie (1).