Crise alimentaire

L’UE à la recherche d’un milliard d’euros

Les ministres de l’UE chargés du développement ont réitéré, le 11 novembre à Bruxelles, leur volonté d’aider les pays du tiers monde qui subissent les conséquences de la crise alimentaire. Mais les discussions butent toujours sur la manière de réunir le milliard d’euros que la Commission européenne a proposé de débloquer pour aider les pays les plus touchés par la flambée des prix à acheter des engrais et des semences.

C’est en juillet dernier que la Commission européenne avait proposé de prélever un milliard de fonds non utilisés de la politique agricole commune pour aider les pays en développement à augmenter leur production agricole. Un large consensus existe pour dire que la mobilisation de fonds agricoles non utilisés ne constitue pas la source appropriée pour ce type de financement. De nombreux Etats membres préféreraient puiser ce milliard d’euros dans des fonds déjà programmés pour l’action extérieure de l’UE.