Michel Rocard : « Le méthane est le grand oublié de la taxe carbone »

12.10.2009 - 13:45
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-
À l’occasion d’une conférence sur « les enjeux de la taxe carbone » mardi 6 octobre à l’université Paris Dauphine, Michel Rocard, a estimé qu’il « ne fallait pas commencer trop bas si, au final, on souhaite arriver à une taxation de 100 euros par tonne de CO2 émis.
Le gouvernement n’a pas suivi notre proposition de commencer à 32 euros et cela n’augure pas du meilleur pour les années à venir. Ils vont avoir beaucoup de mal à la faire augmenter chaque année pour atteindre le seuil de 100 euros en 2030 ».
Mots-clés