Embargo russe

Moscou et Athènes envisagent des solutions bilatérales

13.04.2015 - 08:00
-
(FXS)
-
La création de « sociétés communes » qui permettraient d'écouler les fruits grecs sur le marché russe malgré l'embargo est évoquée par Moscou et Athènes. Bruxelles rappelle que la politique commerciale est du ressort de l'UE et qu'un État membre ne peut faire cavalier seul.

Moscou et Athènes pourraient créer des « sociétés communes » qui permettraient à la Grèce d'exporter sur le marché russe (pêches, fraises, kiwis, citrons...) en dépit de l'embargo sur les produits agroalimentaires de l'UE. Cette possibilité a été évoquée le 8 avril par le président russe Vladimir Poutine qui recevait Alexis Tsipras. Le premier ministre grec a critiqué une nouvelle fois les sanctions occidentales contre la Russie motivées par la crise ukrainienne, sanctions qui ont provoqué l'instauration de l'embargo.