NBT : le secteur de la pomme de terre impatient

Les organisations agricoles Copa-Cogeca, Europatat, Euroseeds (semences) et Starch Europe (amidon) demandent dans une déclaration commune du 24 juin à pouvoir disposer au plus vite des nouvelles techniques génomiques pour la sélection des pommes de terre. Ces outils sont importants pour « répondre plus efficacement aux demandes du marché, qui évoluent considérablement sur une période de dix ans, et aux différents besoins des agriculteurs et des consommateurs », soulignent-elles. Parmi les avancées attendues grâce à ces techniques : l’adaptation au changement climatique.

Mots-clés