Négociations de libre-échange avec le Mercosur sur fond de crise agricole dans l’UE

25.03.2016 - 08:00
-
FXS
-
L’UE et le Mercosur devant procéder prochainement à un nouvel échange d’offres d’accès au marché dans le cadre de leurs négociations de libre-échange (1), plusieurs États membres de l’Union, France, Irlande et Pologne notamment, demandent à la Commission de Bruxelles de ne pas présenter à ce stade de proposition pour les produits sensibles (viande, fruits et légumes notamment), d’autant plus que sévit une crise européenne dans ce secteur agricole.

Alors que se profile l’échange d’offres d’accès au marché dans le cadre des négociations de libre-échange entre l’Union et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay, le Venezuela n’étant pas impliqué dans ces pourparlers), plusieurs États membres de l’UE ont fait part à la Commission européenne de leurs préoccupations pour le secteur agricole lors de réunions entre les experts des Vingt-huit au sein du Comité de la politique commerciale et du Comité spécial agricole (CSA).