UE-Russie

Nouvelles exigences de Moscou

A la veille de la reprise des négociations visant à mettre un terme à l’embargo imposé par la Russie aux exportations de produits alimentaires polonais, fixée unilatéralement par Moscou aux 12 et 13 mars, les autorités sanitaires russes jouent la surenchère. L’Union européenne est de nouveau sous la menace d’un embargo généralisé sur ses produits à base de viande.

La Russie a adressé, le 2 mars, à la Commission européenne un fax d’une page dans lequel elle lance un ultimatum à l’Europe qui viendra à échéance le 31 mars. Les services vétérinaires russes mettent sérieusement en doute la sécurité sanitaire des exportations européennes notamment en raison du principe de la libre circulation des marchandises au sein de la Communauté.