UE/Russie

Nouvelles menaces sur les exportations communautaires

Les négociateurs européens doivent, une nouvelle fois, rencontrer Serguei Dankvert, le chef des services vétérinaires russes, le 14 janvier, en marge de la Semaine verte de Berlin (Allemagne). Moscou, qui a multiplié ces derniers temps les contrôles sanitaires à ses frontières sur les produits végétaux européens, ne manquera pas de leur présenter le résultat de sa collecte de données dans le domaine des résidus de pesticides.

La Semaine verte de Berlin est devenu un traditionnel rendez-vous pour les experts vétérinaires russes et européens. Toujours insatisfait par le niveau – jugé excessif – de résidus de pesticides contenu dans les produits alimentaires en provenance de la Communauté, le chef des services vétérinaires russe, Serguei Dankvert, brandi la menace d’un nouveau bras de fer. Il somme les exportateurs européens de présenter une sorte de « passeport phytosanitaire » avec le détail de l’ensemble des traitements subis par les cargaisons de produits agricoles exportés vers son pays.