Pac post-2020 : pressions sur les eurodéputés « agricoles »

La présidence roumaine du Conseil et l’exécutif de l’UE appellent le Parlement européen à accélérer ses travaux sur les prochaines politiques de l’UE afin de parvenir à de premiers accords entre institutions avant la fin de la législature. Particulièrement visés : les eurodéputés de la commission de l’agriculture qui ne comptent voter que début avril leurs rapports sur les trois propositions législatives pour la Pac post-2020, ce qui exclut un vote en plénière avant les élections du mois de mai.

La première ministre roumaine, Viorica Dancila, dont le pays assure la présidence du Conseil de l’UE, et le commissaire européen au budget, Günther Oettinger, ont écrit au président du Parlement européen, Antonio Tajani, pour lui demander son soutien afin « d’accélérer » les travaux sur les propositions législatives sectorielles pour le futur cadre financier pluriannuel de l’Union, « en vue de conclure des accords provisoires (entre les institutions européennes) sur autant de propositions que possible » avant la fin de la législature.

Mots-clés