Parlement européen : conclure puis réformer l’OMC

Le Parlement européen se déclare convaincu, dans une résolution adoptée le 9 octobre par 567 voix contre 37 et 47 abstentions, que le succès du cycle de Doha pourrait être un facteur de stabilité pour l’économie mondiale en ces temps de crise. Il demande aux Etats-Unis, ainsi qu’aux pays émergents du G-20, de n’épargner aucun effort pour parvenir à un accord aussi rapidement que possible, les progrès réalisés à ce jour devant, selon lui, servir de base à une prochaine réunion.