Pesticides : la médiatrice européenne critique la procédure d’autorisation de l’UE

La Médiatrice européenne critique, dans sa décision finale publiée le 2 décembre, les méthodes de la Commission européenne pour l’approbation des substances actives utilisées dans les pesticides (1). « La Commission devrait utiliser la procédure de confirmation des données avec une prudence et une retenue particulières, en tenant dûment compte du principe de précaution. Elle doit être particulièrement attentive aux cas où il est peu probable que les demandeurs soient en mesure de soumettre des données de confirmation pendant un certain temps », juge Emily O’Reilly.

Mots-clés