Pesticides : la médiatrice européenne plaide pour la transparence dans la prise de décision

La médiatrice européenne, Emily O’Reilly, a annoncé le 14 mai avoir ouvert trois enquêtes sur le manque de transparence du processus décisionnel des États membres, dont une concerne l’accès à certains documents sur le risque que fait peser sur les abeilles l’usage de pesticides. Elle vise particulièrement le refus de la Commission européenne de transmettre des documents concernant les positions prises par les autorités nationales au sujet du risque des pesticides sur les abeilles.

Mots-clés