Phil Hogan « n’a pas de ligne rouge majeure » dans les négociations avec les États-Unis

23.10.2015 - 08:00
-
FXS
-
Des concessions peuvent être faites par l’UE sur l’agriculture dans les négociations de libre-échange avec les États-Unis moyennant des progrès dans d’autres domaines, selon le commissaire européen chargé du secteur, Phil Hogan, qui affirme ne pas avoir de « ligne rouge majeure », mais a « besoin de quelque chose » sur la protection des indications géographiques.

La onzième session des pourparlers pour un accord commercial euro-américain (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement, TTIP), du 19 au 23 octobre à Miami, devait être marquée par l’échange des offres révisées sur l’accès au marché. Pour les produits agricoles considérés comme sensibles de part et d’autre, tels la viande bovine pour l’UE et le sucre pour les États-Unis, la question ne sera abordée que dans la dernière phase des négociations.

« Quel est le bon moment pour bouger » ?

Mots-clés