Phytos : les États membres décident d’interdire le mancozèbe dès 2021

Les experts des États membres ont donné le 23 octobre, lors de la réunion du comité permanent sur les produits phytosanitaires, leur feu vert à la proposition de la Commission européenne visant à ne pas renouveler l’autorisation de mise sur le marché communautaire du mancozèbe. Ce fongicide, utilisé principalement pour traiter le mildiou (sur la vigne, le blé…), est la troisième substance active la plus utilisée dans l’UE derrière le glyphosate et le prosulfocarbe.

Mots-clés