Phytosanitaires : des voies d’amélioration pour la Commission européenne

La réglementation européenne sur les produits phytosanitaires est globalement efficace mais présente encore des lacunes, que ce soit pour l’évaluation des produits phytosanitaires qui enregistre de nombreux retards, ou pour les mesures de réduction de l’usage des molécules actives, encore insuffisantes. Des pistes de travail pour la Commission européenne qui s’est fixé l’objectif de réduire de 50 % les risques et l’utilisation des pesticides.

En même temps que ses propositions de stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité 2030 », qui prévoient notamment un objectif de réduction d’ici 2030 de 50 % des risques et de l’utilisation des pesticides et de 50 % du risque lié aux pesticides à haut risque (1), la Commission européenne a publié le 20 mai une série de rapports faisant un état des lieux de la législation en vigueur en matière de produits phytosanitaires dans l’UE.

Mots-clés