Phytosanitaires : les eurodéputés dénoncent les prolongations régulières d’autorisations

La commission de l’environnement du Parlement européen a adopté le 20 février (par 37 voix contre 21 et une abstention) une résolution s’opposant à la prolongation régulière de la période d’homologation des produits phytosanitaires d’une année, le temps de finaliser la procédure de réautorisation. Les eurodéputés dénoncent en particulier le cas du thiaclopride, un insecticide néonicotinoïde (interdit en France et en Belgique) dont l’autorisation a été prolongée d’un an à trois reprises sans qu’aucune analyse ne soit réalisée et sans consulter le Parlement européen.

Mots-clés