Pac 2014-2020

Premier pilier : des déclinaisons nationales très diverses en élevage

24.11.2014 - 08:00
-
(MR)
-
L'Allemagne et les Pays-Bas n'utiliseront pas d'aide couplée dans leur déclinaison nationale du premier pilier de la nouvelle PAC 2014-2020. D'autres pays, comme l'Italie et l'Espagne, se serviront des aides couplées pour défendre leurs productions animales, ou utiliseront, comme la Pologne, ces aides sectorielles comme levier de développement.

Les déclinaisons nationales du premier pilier de la Pac 2014-2020 à destination de l'élevage, présentées lors de la conférence « La Pac dans tous ses Etats » organisée par l'Institut de l'élevage le 20 novembre, traduisent des objectifs très différents en fonction des Etats membres. « Ce n'est plus vraiment une politique commune », tranche même Simon Schlueter, responsable de la section laitière au syndicat agricole allemand Deutscher Bauernverband (DBV). L'Allemagne et les Pays-Bas ont pris le parti du découplage des aides directes.

Mots-clés