Prudence française avant le sommet euro-américain

La France a demandé que soient supprimés la référence à l’échéance 2008 et l’adjectif « primordiale » accolé au mot priorité dans un projet de déclaration sur les négociations de l’OMC préparé en vue du sommet UE/Etats-Unis qui se tiendra le 30 avril à Washington. Pour sa part, la Hongrie a jugé utile de rappeler que l’objectif recherché dans ces pourparlers doit être « équilibré ».