Sanitaire et phytosanitaire : sans règles de transition, le Brexit aura des conséquences brutales

Les discussions sur Brexit se concentrent sur les questions de budget et d’échanges commerciaux, mais, à partir du 30 mars 2019, date de sortie du Royaume-Uni de l’UE, de nombreuses règles dans le domaine de la sûreté alimentaire vont être affectées, notamment les droits d’obtention des variétés végétales, les OGM, les produits de protections de plantes, la génétique animale, le transport d’animaux vivants ou encore les conditions d’abattage.

Mots-clés