UE-Amérique centrale

L’Amérique centrale et l’Union européenne (UE) ouvrent ce 6 octobre au Guatemala leur cinquième session de négociations pour un accord d’association, dont le commerce demeure le secteur le plus délicat, en particulier sur le dossier de la banane. Le processus entre l’UE et l’Amérique centrale a été lancé voici onze mois au Costa Rica, avec, depuis, quatre sessions de négociations, dont la dernière en juillet. Le négociateur en chef européen, Joao Aguiar Machado, a déclaré que l’UE considérait a priori comme « positives » les propositions commerciales préparées par l’Amérique centrale.

Mots-clés