UE/Royaume-Uni : les négociations post-Brexit font toujours du surplace

Dossier législatif : Brexit : un accord de libre-échange qui n'est que le début de longues négociations

Avancement à parution de cet article : des négociations commerciales complexes
Etat actuel du texte : Différend autour du protocole nord irlandais
Avancement actuel du dossier : Un accord obtenu à l'arraché
Le dernier cycle de négociations sur la future relation entre l'UE et le Royaume-Uni qui s’est tenu du 1er au 5 juin, n'a pas fait exception à la règle : « Aucun progrès significatif n’a été réalisé », déplore le négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier, que ce soit sur la pêche, les règles de concurrence équitable, les garanties de droits fondamentaux et la gouvernance. Toutefois, il se veut toujours confiant pour trouver un accord au plus tard au début de l’automne. Le sommet de haut niveau prévu le 30 juin sera donc crucial pour atteindre cet objectif.

À la sortie du 4e cycle de négociations entre l’UE et le Royaume-Uni qui s’est tenu du 1er au 5 juin, le négociateur en chef de l’UE, Michel Barnier, a regretté lors d’une conférence de presse par visioconférence, l’absence une nouvelle fois de progrès significatifs dans les pourparlers concernant notamment les quatre principaux points de blocage, à savoir la pêche, les règles de concurrence équitable, les garanties de droits fondamentaux pour la coopération policière et judiciaire et la gouvernance.

Mots-clés