Afrique du Sud

Une agriculture bien préparée à la libéralisation mondiale, selon l’OCDE

Les importantes réformes agricoles conduites en Afrique du Sud ces vingt dernières années ont préparé ce pays à profiter pleinement de la libéralisation du commerce international en cours de négociation à l’OMC, selon un rapport de l’OCDE.

Une réduction de 50 % des droits à l’importation et des subventions à l’exportation dans le monde entier, conjuguée à une diminution de 50 % du soutien interne à l’agriculture dans les pays de l’OCDE, rapporterait environ 250 millions de dollars à l’économie sud-africaine, sous la forme d’une augmentation des revenus des consommateurs et des producteurs, estime l’Organisation pour la coopération et le développement économiques.

D’autres pays en développement comme le Brésil, la Chine et l’Inde seraient eux aussi bénéficiaires dans ce scénario.