Une cinquantaine d’ONG demande d’arrêter l’importation d’aliments traités avec des phytos interdits en UE

Dans une lettre adressée, le 11 mars, à la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, 45 ONG et organisations agricoles (Greenpeace, les Amis de la Terre, Via Campesina…) appellent la Commission européenne à cesser d’autoriser l’importation d’aliments traités avec des pesticides qui ne sont pas autorisés dans l’UE car classés comme mutagènes, cancérigènes ou toxiques pour la reproduction. Une position que défendent également un certain nombre d’eurodéputés (1).

Mots-clés