Une « journée mondiale des abeilles » pour alerter sur le déclin des pollinisateurs

La FAO organisait, le 20 mai, la « journée mondiale des abeilles », afin de mettre en lumière les risques que fait peser la disparition des pollinisateurs sur la sécurité alimentaire mondiale. Elle demande aux gouvernements d’agir. En France, scientifiques et producteurs appellent à changer les règles d’homologation des phytos.

La FAO a célébré, le 20 mai, pour la seconde fois, la journée mondiale des abeilles, qui vise à « mettre en lumière l’habitat des pollinisateurs afin d’améliorer les conditions de leur survie ». Le déclin des populations d’abeilles, « partout dans le monde », représente une « menace sérieuse » pour la « sécurité alimentaire et la nutrition à l’échelle mondiale », a alerté l’institution internationale.

Mots-clés