Viande bovine : Bruxelles prête à répondre aux revendications américaines

30.03.2018 - 08:00
-
FXS
-
Pour éviter que les États-Unis ne relancent la guerre du bœuf aux hormones, la Commission européenne envisage de leur réserver une part du contingent tarifaire d’importation dans l’UE de 45 000 tonnes de « Hilton beef » qui est pour l’instant ouvert aux autres pays fournisseurs, comme l’exigent les règles de l’OMC.

La Commission européenne a lancé le 27 mars une consultation sur son projet de renégociation du protocole d’entente qui avait été conclu en 2009 avec Washington après que les États-Unis aient obtenu de l’OMC l’autorisation d’imposer des mesures de rétorsion de 116,8 millions $ par an sur des produits agroalimentaires originaires de l’UE en réponse à son interdiction de la viande provenant de bovins traités aux hormones.